RSS

Category Archives: culture

Weekly blog posts (weekly)

  • tags: no_tag

    • une blague anglaise amusante au sujet de notre esprit d’équipe : “Au rugby il suffit de marquer le premier essai contre les français : ils passent ensuite le reste du match à s’en rejeter la faute les uns sur les autres et ne s’occupent plus du résultat final”.
    • Lorsque l’on sait le peu de considération des français pour le civisme (ah, notre héritage révolutionnaire et la pregnance de la pensée contre-culturelle …), l’absence de confiance envers son prochain (en général on fait confiance aux gens intègres), il faut beaucoup beaucoup d’imagination pour nous faire croire qu’il s’agit là d’une des valeurs qui préside notre action en entreprise.
    • Il y a en France, on l’a vu, une relation quasi religieuse à la hiérarchie. Cela a cet effet très surprenant, lorsqu’on n’a plus l’habitude, d’une communication qui se module en fonction de l’interlocuteur. Non pas en fonction du rôle de l’interlocuteur et de ses compétences (technique ou pas, effort de vulgarisation, de clarté etc …) mais en fonction de son grade.

Posted from Diigo. The rest of my favorite links are here.

Advertisements
 
Leave a comment

Posted by on January 31, 2010 in culture, Diigo, entreprise, innovation

 

Tags:

Yann Algan, Construire une société de confiance.

 
Leave a comment

Posted by on January 27, 2010 in culture, economie, vie

 

Tags:

Employee engagement and participative management, Yin and Yang – Communitize

In the last couple of weeks I stumbled upon the term ‘Employee engagement’ in some blogposts. The term almost sounds redundant, as one would assume employees are engaged by principle.. Research shows otherwise. Employees apparently are not engaged in their work. In 2007, a study shows that only 21% is truly engaged, implying those who work a bit harder for the sake of the company. A staggering 38% is not engaged at all. Gary Hamel suggests that this is not on the agenda because most managers are not even aware or simply do not care.  See the exhibit below for an illustration. The question is, what is the benefit of having engaged employees? And what is true engagement? Let’s find out

via Employee engagement and participative management, Yin and Yang – Communitize.

 
Leave a comment

Posted by on January 26, 2010 in collaboration, culture, entreprise, innovation, work

 

Tags:

Corner Office – Structure? The Flatter the Better, says Cristóbal Conde – Question – NYTimes.com

You have to work on the structure of collaboration. How do people get recognized? How do you establish a meritocracy in a highly dispersed environment?

The answer is to allow employees to develop a name for themselves that is irrespective of their organizational ranking or where they sit in the org chart. And it actually is not a question about monetary incentives. They do it because recognition from their peers is, I think, an extremely strong motivating factor, and something that is broadly unused in modern management.

Q. How do you create that culture?

A. One thing we use is a Twitter-like system on our intranet called Yammer.

via Corner Office – Structure? The Flatter the Better, says Cristóbal Conde – Question – NYTimes.com.

 
Leave a comment

Posted by on January 21, 2010 in collaboration, culture, entreprise, twitter, work

 

Tags:

Réseaux sociaux dans l’entreprise.fr : les 5 obstacles culturels « Heavy Mental

Le séminal Capitalisme d’Héritiers de Thomas Philippon (professeur d’économie à l’université de New York et l’école d’économie de Paris), rappelle que de tous les pays de l’OCDE, la France est celui pour lequel l’activité professionnelle joue le rôle le plus important dans la vie de ses citoyens. (étude du World Value Survey)

Cela a un écheveau de conséquences évidentes :

l’importance du statut professionnel dans la construction de l’identité,

l’importance accordée à la hiérarchie non pour ce qu’elle est (un système d’organisation du travail collaboratif) mais comme révélateur de réussite sociale, ce qui a des effets pervers et politiques

la terreur à l’idée de perdre son emploi, terreur évoquée non seulement par l’essai de Philippon mais aussi par celui, non moins remarquable de Gérard Grunberg. Si mon travail est ce qui me caractérise le mieux dans mon identité, le perdre correspond à un perte d’identité. Cela implique une réticence maladive à partager l’information dans le but de se rendre indispensable. De plus il s’agit là d’un frein à l’évolution latérale au sein de l’organisation et, partant, d’un accélérateur de sclérose

L’incapacité à différencier son travail de ce qu’on est. Ainsi ce rapport affectif au travail rend très difficile la critique et crée bon nombre de conflits. Dans le domaine de l’informatique, les anglo-saxons ont créé le manifeste de l’egoless programming pour sensibiliser sur ce point

l’incapacité à reconnaitre ses erreurs, aptitude pourtant essentielle dans la fluidification des rapports professionnels.  Et dans l’enrichissement personnel car cette incapacité est le symptôme d’une réelle difficulté à se remettre en cause.

via Réseaux sociaux dans l’entreprise.fr : les 5 obstacles culturels « Heavy Mental.

 
Leave a comment

Posted by on January 9, 2010 in culture, entreprise

 

Tags:

Le wiki ne remplace pas encore tous les outils de publication

Le rôle de la culture d’entreprise

Son rôle est notamment de s’assurer que plusieurs collaborateurs confirment avant la mise en ligne d’un contenu. Néanmoins, certaines entreprises privilégient l’un des deux outils pour permettre l’échange en ligne et mettre des informations à disposition des collaborateurs. Et Vincent Massol a remarqué que dans ce cas, la culture de l’entreprise compte beaucoup. Les sociétés traditionnelles, ou à hiérarchie rigide, se tournent plutôt vers des CMS. En revanche, les sociétés en réseau, plus modernes, utiliseront plus volontiers un wiki.

via Le wiki ne remplace pas encore tous les outils de publication .

 
 

Tags:

“Pour introduire l’innovation en entreprise, il faut penser usages ”

 

 

Thierry Grange

 

Les managers ne doivent pas se focaliser sur l’implémentation de technologies nouvelles pour faire évoluer les stratégies d’entreprises mais sur l’utilisation et les gains que peuvent en tirer sociétés et usagers. Entretien avec Thierry Grange*

 

via “Pour introduire l’innovation en entreprise, il faut penser usages ” .

 
Leave a comment

Posted by on May 15, 2009 in culture, entreprise, innovation

 

Tags: , ,