RSS

Category Archives: entreprise

Ze log – La formation en entreprise: un amateurisme certain

J’ai deja exprime (en 140 caracteres, de rigueur sur Twitter) le probleme de la formation en entreprise [http://bit.ly/bD7qum] tel que je le percois. Cela fait suite a l’epreuve (autant appeler un chat…) d’une journee consacree a une etude particulierement rebarbative: l’application de la qualite dans le nucleaire, differents codes et normes et cas particulier.

  • video conference (formatrices a Paris)
  • un support Powerpoint
  • environ 200 ‘slides’
  • une lecture a haute voix.
  • enormement de copier/coller
  • un fichier de ladite ‘formation’ que l’on se passe… ou pas (suis encore en attente)
  • un rapport inexistant a une quelconque structure de formation
  • un exercice separee du support (consistant en une page rector verso).

Le point positif, le seul a mes yeux: l’enthousiasme et l’energie des formatrices. Honnetement c’est peu et surtout est loin d’etre garanti et constant dans le temps.

Il se trouve que mes deux autres collegues sont recemment sortis de leurs cursus scolaires respectifs. Lors d’une pause l’un des deux me confia etre une familier de ‘Moodle’ et qu’en comparaison notre intranet… ‘ca le fait pas’. Ouch!

D’ou ce point ici: la formation en entreprise est a revoir et a elever a un niveau serieux et professionnel. Elle se voit trop souvent confiee a des collegues de bonne volonte, qui ont un peu de temps et qui n’ont pour la plupart pas la fibre de l’enseignement et pour qui donner un cours revient a coller des pages et des pages de texte dans une presentation Powerpoint.

La formation en entreprise se resume bien souvent a envoyer (les plus chanceux ou les plus perseverants a faire valoir leurs droits) dans des centres externes … pour une remise a niveau en Excel ou Outlook.

Quid de se constitue le coeur et le corps meme du savoir intrinseque a chaque service? Les services qualite d’Areva n’ont pas grand chose a voir avec ceux de Peugeot ou de l’Oreal, si?

Ze log – La formation en entreprise: un amateurisme certain.

Advertisements
 
Leave a comment

Posted by on September 4, 2010 in entreprise, formation

 

Tags: , ,

Weekly blog posts (weekly)

    • La nouveauté avec ces applications issues du web 2.0, c’est qu’elles sont nativement collaboratives. Toutes les informations sont directement produites en ligne en un lieu unique partagé de tous, dans un format natif standard, la page web, et peuvent être consommées, échangées et partagées de manière collaborative et en temps réel. De plus il n’est plus besoin de nommer les personnes avec qui l’on échange l’information. Il suffit de publier et de souscrire aux publications des autres.
    • Ces deux changements sont fondamentaux, mais rendent difficile la transformation des usages dans les entreprises. Car les utilisateurs deviennent réellement obligés de collaborer entre eux, de penser collectif et non plus individuel.
    • La difficulté ne réside donc pas dans le concept de wiki, mais dans l’adoption nécessaire d’un mode de travail collaboratif.
    • la solution de facilité qu’offre la messagerie électronique convient à une très grande majorité de personnes.
    • La difficulté réside dans le fait d’apprendre à travailler de manière collaborative, pour son propre bénéfice individuel et pour celui du collectif. Cela ne peut se faire qu’en utilisant ces outils, et l’on ne les utilisera correctement que si l’on s’inscrit dans cette volonté de travailler différemment.
    • students are aware of the limitations of Wikipedia. Only 17 percent said they used Wikipedia because they felt it was more credible than other websites, and that’s not even including more academic research materials. A very heavy majority (97 percent) still referred to course readings to get background on a topic, as well as scholarly research databases (93 percent).

Posted from Diigo. The rest of my favorite links are here.

 
Leave a comment

Posted by on March 21, 2010 in collaboration, Diigo, wiki, wikipedia

 

Tags:

“Les entreprises sintéressent aux mondes virtuels pour leur Intranet”

“Les entreprises s’intéressent aux mondes virtuels pour leur Intranet”Pour créer des espaces collaboratifs en interne, des compagnies mettent en place leur propre univers pervasif. Un moyen plus immersif déchanger, bien perçu par les salariés.

via “Les entreprises sintéressent aux mondes virtuels pour leur Intranet”.

 
 

Tags:

Weekly blog posts (weekly)

  • tags: no_tag

    • une blague anglaise amusante au sujet de notre esprit d’équipe : “Au rugby il suffit de marquer le premier essai contre les français : ils passent ensuite le reste du match à s’en rejeter la faute les uns sur les autres et ne s’occupent plus du résultat final”.
    • Lorsque l’on sait le peu de considération des français pour le civisme (ah, notre héritage révolutionnaire et la pregnance de la pensée contre-culturelle …), l’absence de confiance envers son prochain (en général on fait confiance aux gens intègres), il faut beaucoup beaucoup d’imagination pour nous faire croire qu’il s’agit là d’une des valeurs qui préside notre action en entreprise.
    • Il y a en France, on l’a vu, une relation quasi religieuse à la hiérarchie. Cela a cet effet très surprenant, lorsqu’on n’a plus l’habitude, d’une communication qui se module en fonction de l’interlocuteur. Non pas en fonction du rôle de l’interlocuteur et de ses compétences (technique ou pas, effort de vulgarisation, de clarté etc …) mais en fonction de son grade.

Posted from Diigo. The rest of my favorite links are here.

 
Leave a comment

Posted by on January 31, 2010 in culture, Diigo, entreprise, innovation

 

Tags:

Yann Algan, Construire une société de confiance.

 
Leave a comment

Posted by on January 27, 2010 in culture, economie, vie

 

Tags:

Employee engagement and participative management, Yin and Yang – Communitize

In the last couple of weeks I stumbled upon the term ‘Employee engagement’ in some blogposts. The term almost sounds redundant, as one would assume employees are engaged by principle.. Research shows otherwise. Employees apparently are not engaged in their work. In 2007, a study shows that only 21% is truly engaged, implying those who work a bit harder for the sake of the company. A staggering 38% is not engaged at all. Gary Hamel suggests that this is not on the agenda because most managers are not even aware or simply do not care.  See the exhibit below for an illustration. The question is, what is the benefit of having engaged employees? And what is true engagement? Let’s find out

via Employee engagement and participative management, Yin and Yang – Communitize.

 
Leave a comment

Posted by on January 26, 2010 in collaboration, culture, entreprise, innovation, work

 

Tags:

Corner Office – Structure? The Flatter the Better, says Cristóbal Conde – Question – NYTimes.com

You have to work on the structure of collaboration. How do people get recognized? How do you establish a meritocracy in a highly dispersed environment?

The answer is to allow employees to develop a name for themselves that is irrespective of their organizational ranking or where they sit in the org chart. And it actually is not a question about monetary incentives. They do it because recognition from their peers is, I think, an extremely strong motivating factor, and something that is broadly unused in modern management.

Q. How do you create that culture?

A. One thing we use is a Twitter-like system on our intranet called Yammer.

via Corner Office – Structure? The Flatter the Better, says Cristóbal Conde – Question – NYTimes.com.

 
Leave a comment

Posted by on January 21, 2010 in collaboration, culture, entreprise, twitter, work

 

Tags: